OK

  • Pédagogie
  • Gérer son portefeuille

 

Les règles d'or de la gestion.

Vous détenez un Compte Titres Ordinaire ou un Plan d'Epargne en Actions (PEA). Il vous est donc possible d'accéder facilement aux marchés financiers soit par l'achat de titres soit par la souscription de parts d'OPC.
Le choix des placements dépend de nombreux critères relatifs à vos objectifs d'investissement (montant, durée, risque...) mais aussi du temps dont vous disposez pour le suivi de votre portefeuille :

  • un portefeuille investi en actions nécessite une gestion dynamique reposant sur l'élaboration d'une stratégie d'investissement. Cela demande de la disponibilité et une bonne connaissance des marchés pour prendre les meilleures décisions au moment le plus favorable.
  • des placements en OPC, selon la durée de placement conseillée, peuvent favoriser la diversification du portefeuille et vous libérer des contraintes d'arbitrage au quotidien.

La gestion d'un portefeuille porte ainsi sur le choix et la surveillance des valeurs détenues mais aussi sur le suivi des opérations sur titres qui impactent les valeurs et peuvent nécessiter des prises de décision du détenteur (augmentation de capital, versements de dividendes ... voir onglet dédié "Investir en bourse - Opérations sur Titres").

 

>> Pré requis  

Préalablement à tout placement en instruments financiers, la directive européenne relative aux marchés d'instruments financiers (MIF) impose aux intermédiaires financiers d'évaluer les compétences des clients afin de fournir des informations adaptées à leur niveau de compétence.
A ce titre, l'intermédiaire financier, choisi par l'épargnant, lui fait remplir un questionnaire pour évaluer sa connaissance et son expérience en matière de placements financiers.
Cette étape est primordiale en ce sens qu'elle permet à votre intermédiaire financier de vous alerter le cas échéant sur le caractère "inhabituel" des opérations que vous envisagez.


>> Critères de choix d'un placement

L'objectif de l'investissement (optimisation du rendement, plus value souhaitée à court ou à long terme, revenus réguliers par exemple, constitution d'un revenu complémentaire pour la retraite...) détermine le support (actions, obligations, OPC, trackers, warrants ...) et les modalités du placement à réaliser :
> durée du placement souhaité (court, moyen ou long terme)
> montant de l'investissement 
> rendement potentiel (plus value sur l'évolution de la valeur et taux de rémunération)
> disponibilité avec ou sans pénalité 
> niveau de risque accepté 
> avantages de la fiscalité
> niveau des frais (frais de gestion, droits d'entrée et:/ ou de sortie pour un OPC), courtages, commissions, droit de garde, autres frais.
> services associés tels que la possibilité de faire des versements programmés (exemple plan d'investissement OPC)

Les informations détaillées de chaque support sont disponibles dans l'onglet "Produits négociables".

 

>> Sources d'informations d'aide à la décision  

Pendant toute la durée du placement, nous vous conseillons de vérifier la pertinence de votre investissement et de suivre la vie des sociétés et des fonds dans lesquels vous avez investi. Il est conseillé de s'informer régulièrement sur l'actualité économique et financière et de consulter les informations financières communiquées par les entreprises ainsi que les rapports d'activité diffusés par les sociétés de gestion.

Votre site de bourse en ligne vous permet d'accéder à une palette d'informations financières régulièrement mises à jour : 
> actualités et articles de presse 
> cours en temps réél, analyses financières, analyses techniques, consensus des valeurs, palmarès
> suivi des indices : représentant un ensemble de marché ou un secteur d'activité particulier (indices sectoriels) ils peuvent notamment servir de référence pour l'évaluation des performances des portefeuilles.   
> accès aux documents de référence des sociétés et des fonds (prospectus lors des introductions en bourse et les augmentations de capital des sociétés cotées, document d'information clé pour l'investisseur (DICI) pour les OPC)

Des outils à valeur ajoutée viennent compléter ce dispositif pour suivre votre portefeuille ou vous aider à la décision :
> outils graphiques, analyse graphique, création de portefeuilles fictifs et mise en place d'alertes sur une liste de valeurs

 

>> Conseils et bonnes pratiques

Investir dans un produit financier nécessite avant tout de :
> diversifier ses investissements tout en limitant le périmètre de son portefeuille à quelques valeurs et secteurs économiques
> suivre régulièrement les valeurs de son portefeuille
> conserver une épargne disponible afin de ne pas être obligé de vendre
> mesurer les risques des effets de levier avant d'investir sur certains produits dérivés et d'utiliser le service du réglement différé (SRD) 
> utiliser les ordres à seuil de déclenchement lorsque l'on vous ne pouvez pas suivre votre portefeuille pendant plusieurs jours
> ne vous laisser pas influencer par des rendements prometteurs ou la médiatisation d'une valeur  
> fixer et respecter ses objectifs : savoir vendre même à perte 
> connaître et utiliser la fiscalité des produits financiers : par exemple, équilibrer les plus ou moins values annuelles par des vendus achetés.

 

>> Avertissements

Les informations données ne constituent pas des conseils. Sans être exhaustives, elles résument quelques points essentiels.
Il est surtout important de bien comprendre le produit, son fonctionnement et ses risques, de se forger sa propre opinion grâce à une diversification des sources d'informations (sociétés émettrices, presse financière). Des sites internet dont celui de l'AMF (www.amf-france.org) peuvent vous aider par la mise à disposition de guides pratiques.
 

Mise jour en mars 2014